>  Fiches Pratiques  >  Droit du travail  >  Chômage  >  Allocations  >  Allocation ASS

L’allocation chômage est versée pendant une période limitée dans le temps.

Lorsque les droits sont épuisés, le chômeur n’est plus pris en charge par l’assurance chômage.

Pour y pallier, il est possible de bénéficier de l'allocation de solidarité spécifique (ASS).

Toutefois, le chômeur doit :

  • Etre au chômage depuis une longue durée ;
  • Ou avoir plus de 50 ans et avoir refusé l'allocation chômage.

A voir aussi

Allocation de solidarite specifique Bénéficiaire de l'a.s.s. depuis nov 2005 et âgé de 56 ans, je n'ai rien perçu depuis le 2 janvier 2010 compte tenu des revenus de mon épouse. arrivé au ter...

Forum

Calcule de l'allocation de solidarite specifique Je dois remplir mon dossier d'allocation de solidarité spécifique. mon conjoint (ni pacs, ni mariage) et moi ne déclarons pas nos impôts ensemble.dois-je l...

Forum - Résolu

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique et réduction préavis bail Ma mère est bénéficiaire de l'ass (450€ par mois), elle ne peut plus assumer son loyer et souhaite quitter son logement social. le préavis de 3 mois peut-i...

Forum - Résolu

Allocation de solidarité spécifique - Une des conditions pour bénéficier de l'allocation de solidrité spécifique est de justifier de 5 ans d?activité salariée dans les 10 ans. ces 5 ans d'act...

Forum - Résolu

Bénéficiaires de l'ASS

Le bénéfice de l'ASS est ouvert aux :

  • Travailleurs privés d'emploi qui ont épuisé leurs droits à l'allocation de retour à l'emploi (ARE) ou à la rémunération de fin de formation (RFF)
  • Bénéficiaires de l'ARE, âgés d'au moins 50 ans, qui choisissent cette allocation, si son montant est supérieur à celui de l'ARE
  • Artistes non salariés, non bénéficiaires de l'assurance chômage

A quelles conditions bénéficier de l'ASS ?

Ne pas avoir atteint l'âge légal de départ à la retraite.

Activité antérieure

Justifier de 5 ans d'activité salariée (à temps plein ou à temps partiel) au cours des 10 ans précédant la fin du contrat de travail à partir de laquelle le salarié a bénéficié de l'assurance chômage.

Etre apte au travail et effectuer activement et régulièrement des recherches en vue de :

  • Retrouver un emploi ;
  • Répondre aux propositions d'emploi, de formation ou d'entretien professionnel de Pôle emploi ;
  • Créer ou reprendre une entreprise.

Bénéficier de ressources mensuelles inférieures à : 

  • 1113€ pour un célibataire ;
  • Ou à 1749€ pour un couple.

Sont pris en compte pour apprécier ces plafonds toutes les ressources personnelles déclarées à l'administration fiscale, ainsi que toutes les ressources de son conjoint, partenaire pacsé ou concubin.

Sont exclus :

  • Allocations d'assurance chômage précédemment perçues par le demandeur de l'ASS ;
  • Prestations familiales  et allocation de logement ;
  • Majoration de l'ASS ;
  • Prime exceptionnelle et forfaitaire mensuelle de retour à l'emploi ;
  • Pension alimentaire ou prestation compensatoire versée par le demandeur d'emploi.

A noter

Concernant l'activité antérieure

Pour les personnes ayant interrompu leur activité salariée pour élever un enfant, la durée est réduite, dans la limite de 3 ans, d'un an par enfant à charge.

Concernant les périodes d'activité sont prises en compte :

  • Périodes d'activité accomplies quel que soit le type de contrats de travail (notamment, CDI, CDD, contrats en intérim, contrats en alternance) ;
  • Périodes assimilées à des périodes de travail effectif (service national, formation professionnelle).

Conseil Pratique

En cas de convocation par Pôle emploi, afin de justifier de la réalité de sa recherche d'emploi, pensez à conserver :

  • Les lettres de candidature envoyées ;
  • Les réponses d'employeurs ;
  • Les justificatifs des démarches en vue de la création ou de la reprise d'une entreprise ;
  • Toutes autres attestations ou justificatifs attestant de sa recherche active et permanente d'emploi.

Comment obtenir ou renouveler l'ASS ?

Demandeur d'emploi

Lorsque le demandeur arrive en fin de droit, Pôle emploi leur adresse une demande d'admission à l'ASS.

Bénéficiaire de l'ASS

Lorsque le bénéficiaire arrive en fin de période d'indemnisation, Pôle emploi leur adresse une demande de renouvellement de l'ASS.

L'envoi du Pôle emploi est automatique.


Attention !

N’oubliez pas de fournir chaque mois les bulletins de salaire à Pôle Emploi pour justifier du droit à obtenir l’ASS.

Calcul et modalités de versement

Montant de l’ASS

L'ASS est de  15,90 € par jour au 1er janvier 2013, soit un montant mensuel de 477€ (pour un mois de 30 jours).

Selon le montant des ressources du bénéficiaire, l’ASS est versée à taux plein ou à taux réduit par Pôle emploi.

L'ASS est versée mensuellement, à terme échu.

Versement de l'ASS

L'allocation est versée soit :

  • Par période de 6 mois renouvelables ;
  • Annuellement (pour les personnes dispensées de recherche d'emploi).

Elle est à taux plein lorsque les ressources de l'allocataire sont inférieures à :

  • 636 € par mois pour une personne seule ;
  • 1272 € par mois pour un couple.

Le montant de l'ASS est  à taux réduit lorsque les ressources de l'allocataire sont comprises entre :

  • 636 € et 1113 € par mois, pour une personne seule : le montant de l'ASS est alors fixé à 1 113 € moins le montant de ses ressources ;
  • 1 272 € et 1 749 € par mois, pour un couple : le montant de l'ASS est alors fixé à 1 749 € moins le montant des ressources.

Dans quel cas l'ASS n'est-elle plus versée ?

Interruption de paiement de l'ASS

  • Lorsque les ressources de l'allocataire dépassent les plafonds ;
  • En cas d'absence de recherche d'emploi ;
  • Durant les périodes de formation rémunérée ;
  • En cas de reprise d'activité non cumulable avec l'ASS ;
  • Lorsque l'allocataire perçoit des indemnités journalières pour maladie, maternité, ...
  • En cas d'exclusion du bénéfice des allocations par décision du préfet ou suite à radiation de la liste des demandeurs d'emploi ;
  • Lorsque l'allocataire remplit les conditions pour bénéficier d'une retraite à taux plein ou atteint l'âge limite d'activité.

Reprises des droits

Lorsque l'allocataire satisfait à nouveau aux conditions exigées pour en bénéficier, le versemment de l'ASS reprend.

Toutefois, ce versement ne doit pas intervenir plus de 4 ans après la date d'admission à l'ASS ou la date de son dernier renouvellement.

Attention !

Les allocations perçues à tort sont récupérées :

  • Par retenues sur le montant des allocations à venir ;
  • Ou par remboursement selon un échéancier arrêté avec Pôle emploi.

Toutefois, les sommes indûment perçues ne sont pas dues lorsque leur montant est inférieur au montant journalier de l'ASS.

Cumul ASS et revenus

Le complément de revenus quel qu'il soit est assuré au maximum :

  • Pendant les 12 premiers mois d’activité professionnelle ;
  • Ou dans la limite de 750 heures si au terme des 12 mois ce nombre d’heures n’est pas atteint.

Durée d'emploi inférieure à 78 heures par mois

  • Pendant les 6 premier mois d'activité 

Cumul intégral, si la rémunération brute mensuelle ne dépasse pas 796,84 € (soit un demi-Smic brut).

Si la rémunération excède cette limite, Pôle emploi déduit du montant des allocations une somme équivalant à 40 % de la partie du revenu brut d'activité supérieure à 796,84 €.

  • Du 7ème au 12ème mois

Une somme équivalant à 40 % du revenu brut d'activité supérieure est déduite du montant des allocations.

  • Au terme des 12 mois

Si le demandeur d'emploi n'a pas travaillé plus de 750 heures, le cumul est prolongé jusqu'à ce que ce plafond soit atteint.

Durée d'emploi supérieure à 78 heures par mois

  • Durant les 3 premiers mois d’activité

Le bénéficiaire continue à percevoir, chaque mois, la totalité de son allocation de solidarité spécifique.

  • Durant les 9 mois d’activité suivants (du 4ème au 12ème mois)

Les revenus mensuels seront déduits du montant de l’allocation, mais une prime de 150 € lui sera versée chaque mois.

Qui contacter ?

 Pour plus d'informations, vous pouvez contacter Pôle emploi ou l'unité territoriale de la DIRECCTE

Oui
Plûtot
Non
Article rédigé par , Juriste spécialisé.

Lexique juridique

Ce lexique juridique explique, avec des mots simples, des termes de Droit auxquels le contenu de ce site fait référence.